Située au nord de Madrid dans “las cumbres de Guadarrama”, cette zone est un lieu phare pour les amoureux de montagne de la capitale espagnole.

 

En partant du village de Cercedilla, on prend la direction nord; arrivant ainsi dans une vallée de pins sylvestres, longeant la rivière de la Fuenfría.

Lors de ma première visite, j’ai rencontré un groupe de chevreuils en m’aventurant hors des chemins balisés de randonnée : ils ont vite fait de prendre la fuite…

D’innombrables sentiers vous accompagnent durant ce périple, vous-en trouverez même un vous emmenant à Saint Jacques de Compostelle.

 

 

 


 L’ascension du massif rocheux mêlant pins, genièvres, bruyères, cistes et autres arbustes sauvages paraît magique. 

La vallée est  connue pour avoir inspiré de grandes plumes de la poésie : une ambiance envoutante nous accueille ici. 

Nous arrivons sur une plaine à 1670m sur laquelle d’immenses rochers prennent part, comme si ils étaient tombés du ciel. Ici vous trouverez deux miradors : celui de Luís Rosales et Vicente Aleixandre (poètes espagnols).

 

 La vue ici est spectaculaire, paysage et horizon infini, on comprend vite pourquoi ce lieu à inspiré tant de personnes.

 

Sur notre route nous trouvons un cadran solaire du nom de Camilo Jose Cela, à côté le refuge et fontaine de Aurrulaque, idéal pour un petit bivouac.

 

Une multitude de possibilités s’offrent à nous depuis ce lieu.

 

Chacun sa route, chacun son chemin, une chose est sûre vous vous souviendrez de cette valée qui se trouve à tout juste une heure de Madrid!